Version françaiseEnglish version

Accident aux qualifications des 500 miles - 21/05/17

Sébastien a été victime d'une violente sortie de piste pendant ses tours de qualifications des 500 Miles d'Indianapolis. Il a été transféré à l’hôpital, conscient, et a subi une opération du bassin qui s'est bien déroulée. Il souffre de fractures au bassin et à la hanche.

Victoire à St Petersburg ! - 03/04/17

Sébastien Bourdais a écrit une page d'histoire à St. Petersburg le 12 mars en inscrivant une victoire après avoir pris le départ de la dernière position au volant de sa voiture Sonny's BBQ du Dale Coyne Racing.
Bourdais a gagné des positions tôt dans la course suivant une période sous le drapeau jaune et a continué a remonté le peloton au fil des tours.
Lors d’une relance de la course au 30e tour, le Français se retrouve deuxième, et sept tours plus tard, il prend les commandes de la course avec un dépassement sur le champion en titre Simon Pagenaud.
Bourdais a continué de rouler en première place jusqu'à son deuxième arrêt au stand et a ensuite repris les devants pour la dernière fois au 57e tour, gardant Pagenaud derrière lui jusqu'au drapeau à damier pour donner au Dale Coyne Racing leur cinquième victoire en IndyCar.
C'était la 36e victoire en carrière pour Bourdais et sa 32e victoire avec l’ingénieur Craig Hampson.
Sébastien Bourdais:
C'est une super journée après une journée très difficile hier. C'est forcément un de ces weekend où il y a une petite montagne russe. Tu penses vraiment que tout va bien se passer et tout part en catastrophe mais quand ça fini bien c'est super, mais c'est vrai que c'est difficile et quand ça fini comme ça aujourd'hui c'est génial. Les gars ont tellement travaillé pour qu'on arrive à se mettre dans cette position avec une voiture compétitive. Ca fait du bien de voir des sourires sur les visages et j'espère que ce n'est que le début d'une belle aventure.

Retour chez Dale Coyne Racing pour la saison 2017! - 12/10/16

En 2011, Dale est celui qui m’a donné l’opportunité de revenir en IndyCar, et je m’attends à un deuxième tour de piste très excitant avec cette équipe. Grâce au leadership de Dale et à son soutien inconditionnel au championnat IndyCar, nous avons pu rassembler un excellent groupe, incluant Olivier Boisson, qui a été mon ingénieur durant les trois dernières années, ainsi que mon ancien ingénieur en chef de chez Newman/Haas Racing, Craig Hampson. L’ajout de ces deux grands cerveaux et amis à l’équipe existante du Dale Coyne Racing, me donnera sans aucun doute, une excellente chance de me battre devant avec une voiture compétitive.

J’aimerais remercier Chevy et KVSH Racing pour leur soutien et la confiance qu’ils m’ont démontré ces dernières années.

Maintenant, c’est le début d’un nouveau chapitre. Cela n’aurait pas été possible sans l’aide de Honda. Je suis ravi de pouvoir commencer à préparer la prochaine saison aussi tôt, et j’ai hâte de découvrir mon nouveau bolide cette semaine à Gateway.

Victoire à Détroit ! - 03/06/15

La huitième manche du championnat IndyCar à vu le retour de la voiture n°11 sur la plus haute marche du podium. Parti de la neuvième position sur la grille (suite à l'annulation de la séance chrono) sous la pluie, les conditions s'avéraient difficiles avec un grip très limité pendant la première moitié de course. C'est alors que la première neutralisation survenait, et poussait 50% des concurrents (dont moi) à passer en pneus slicks, alors que la piste était encore très piégeuse. Plutôt inspiré, je parvenais à dépasser Dixon et Power qui étaient restés en pneus pluie. La suite de la course allait se résumer à un concours de drapeaux jaunes et de restarts, lors desquels Montoya allait me mener la vie dure avant qu'il soit victime de Sato et Rahal. L'autre aspect de notre course était très tactic, car tous ceux qui avaient mis les slicks à mi-course étaient en manque de carburant, environ 6 tours à 20 tours de l'arrivée. Fort heureusement, la succession de neutralisations allait permettre à la plupart de rejoindre l'arrivée, mais l'histoire gardera que je suis le seul équipé d'un moteur Chevrolet à ne pas être tombé en panne d'essence, afin d'offrir cette victoire si importante au constructeur américain, dans leur jardin !

Prochaine épreuve à Texas, le weekend prochain.